Corentin Durand

Corentin Durand EHESS CMH

Doctorant contractuel à l’EHESS

Coordinateur de l’Ouscipo

Centre Maurice Halbwachs / Centre d’études des mouvements sociaux

Attaché d’enseignement et de recherche (ATER) à l’EHESS, Corentin Durand est doctorant en sociologie au Centre Maurice Halbwachs et au Centre d’études des mouvements sociaux. Ancien élève de l’Ecole normale supérieure, il est diplômé de l’Ecole de droit de Sciences-Po Paris et titulaire d’un Master de sociologie de l’EHESS.

Avec Liora Israël, Corentin Durand co-anime l’Ouvroir de sciences sociales potentielles de l’EHESS. Il est également chargé d’enseignement à l’EHESS. En 2013-2014 : « Etudes sur le genre et la sexualité: Enquêtes et méthodes d’enquête » (avec Juliette Rennes) ; en 2014-2015 : « Une île dans la ville : enquête collective à L’Ile-Saint-Denis » (avec Romain Juston et Quentin Ravelli) ;  en 2015-2016 : « Aux frontières de l’urgence : enquête collective en partenariat avec le Samusocial de Paris » (avec Romain Juston et Erwan Le Mener) ; en 2016-2017 : « La prostitution dans l’espace urbain : enquête collective en partenariat avec le Lotus Bus (Médecins du Monde) » (avec Romain Juston) et « L’expérience migratoire : enquête collective en partenariat avec le « Collectif parisien de soutien aux exilé.e.s » » (avec Quentin Ravelli).

A partir d’une étude des échanges épistolaires entre personnes incarcérées ou anciennement incarcérées et autorités, Corentin Durand consacre sa recherche de doctorat aux modalités selon lesquelles les capacités critiques d’acteurs socialement affaiblis peuvent s’exprimer et, le cas échéant, avoir des effets sur le monde social. Il s’agit ainsi de saisir, par une attention notamment aux usages sociaux du droit, les contraintes et les possibilités d’action qui façonnent la construction d’espaces d’expression critique.

Corentin Durand est coordinateur du groupe de jeunes chercheur.euse.s « Traitements et contraintes » depuis 2014.

Entre 2014 et 2016, il participé à la coordination scientifique du projet « Réseau sur le contentieux pénitentiaire / Prison Litigation Network« , financé par la Commission européenne.

De septembre à décembre 2016, il était invité par le Prison Research Centre de l’université de Cambridge.